2 mars 2020

Par Jimmy Berthiaume pht

Les entorses de cheville : pourquoi faut-il s’en préoccuper?

Une entorse de cheville est vite arrivée. Que ce soit dans une spectaculaire course au soccer ou simplement en descendant un trottoir, il est toujours fâcheux de se « fouler » un pied. Le terme entorse réfère à un étirement ligamentaire et il est catégorisé en 3 grades. Dans un grade 1, le ligament est seulement étiré sans qu’il y ait de déchirure. La récupération sera souvent rapide. Dans un grade 2, l’étirement est tel, qu’il se crée de petites déchirures dans les fibres du ligament. Il y a souvent de l’enflure et une décoloration de la peau suite au saignement. Ce niveau d’entorse récupère généralement en 6 à 8 semaines. Finalement, pour le grade 3, il s’agit d’une rupture complète du ligament. Il y aura également de l’enflure, souvent importante, et une décoloration de la peau. Ce grade peut prendre plus de 3 mois à récupérer.

À la suite d’une entorse, le réflexe commun est de prendre du repos pour quelques jours ou semaines, protéger le pied et retourner aux activités lorsqu’il n’y a plus de douleur. Cela peut s’avérer suffisant pour une entorse de grade 1, mais il faut davantage prendre soin des entorses de grade supérieur. Il y a fréquemment (pour ne pas dire tout le temps) une perte de mobilité et de force à la cheville suite à une entorse de grade 2 et plus. La proprioception (l’équilibre) est également diminuée. Si l'on n’en prend pas soin, il est probable que ces déficits persistent longtemps et les chances de se faire une deuxième entorse augmenteront. De plus, un pied faible n’offrira pas une base de support adéquate pour la jambe et le dos et des douleurs à ces endroits pourraient apparaître graduellement.

La vitesse de récupération va varier d’une personne à l’autre, mais quelques règles générales s’appliquent à tous :

  • D’abord, les bandages élastiques, la glace et le repos peuvent aider à gérer les premiers jours.

  • Ensuite, il faut rester actif le plus possible, sans que nos activités augmentent trop les douleurs et les inconforts. Ceci va permettre de maintenir un peu de force et de mobilité à la cheville.

  • Les exercices d’équilibre seront très bénéfiques, même s’ils semblent banals et un peu longs à faire. Le simple fait de se tenir en équilibre sur une jambe pendant 3-4 minutes par jour travaillera beaucoup vos muscles stabilisateurs et pourrait vous éviter beaucoup de problèmes.

  • Le retour aux activités sportives devra se faire graduellement de semaine en semaine. D’abord la marche, puis la course sur de courtes distances. Vous pourrez ensuite augmenter les distances et la cadence graduellement, selon la tolérance de la cheville.

Finalement, si une entorse tarde à guérir, je vous suggère d’en parler avec un physiothérapeute, car il arrive que certaines raideurs articulaires et tensions musculaires soient tenaces ou qu’un nerf ait été blessé et cela peut nécessiter un peu de thérapie manuelle en plus de conseils spécifiques selon vos habitudes de vie.

© 2018 par Jimmy Berthiaume Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now